Première vidéo de la série Histoire d’une marque !
Avec Commencal.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaine afin de recevoir les notifications des prochaines vidéos !

LE SCRIPT :

C'est mon texte brut, vous y trouverez sûrement des fautes ou des abréviations. Il ne correspond pas totalement au texte de la vidéo, car j'improvise ou coupe certaines choses de temps en temps.
Alors voilà :

Tout d’abord avant la marque, Commencal c’est un nom. Un nom de famille, Max Commencal.

Les débuts :

Max, avant le vélo, y s’tourne vers l’architecture,les motos, puis le BMX, et tout va très vite. En 1982 il fonde la marque Sunn. Avec son expérience, il propulse la marque dans l’ère du VTT et sur le circuit de la coupe du monde. Avec par exemple Nicolas Vouilloz au Mont Saint-Anne en 97.
Bref en 98 il se fait débouter de Sunn par un actionnaire qui détient 51% des part. Fin de l’histoire chez Sunn.
Mais il en ressort grandit, il rumine pendant 2 ans, encouragé par sa famille et ses amis et fonde Commencal.

 

Philosphie

C’est l’an 2000, on est à Andorre à 2000m d’altitude pincé entre la France et l’Espagne.
La philosophie de la marque c’est du fun, un design moderne, un état d’esprit bien tapageur et à contre-courant des marques de l’époque, bref des innovations autant en look qu’en performance. Il faut du plaisir en conduite, de la performance en descente.
Et c’est gagnant complètement gagnant, avec leur premier VTT, le Supernormal qui fait la Une et conquit le public. Commencal s’engage dans les sentiers des grandes marques avec un vélo élu meilleur vélo de l’année par le magasine VéloVert dès sa sortie et qui gagnera le roc d’azur en catégories Élite dans les mains de Christophe Dupouey !

Plus que des vélos de descente, ce sont des vélos d’altitude qui sont conçus et fabriqués, taillés pour la montagne. Le Doctor en 2001 et le Pasta en 2002. Des vélos simples, efficaces, parfaits pour se promener, mais aussi pour s’amuser.

Petit apparté là, on verra dans une autre vidéo on je parlerai des différents gros spot et course internationaux, mais là en Andorre on est en 2002, et dans la station de VALLNORD tout est en ébullition, y’a un partenariat qui se créer avec Georges Edwards (c’est le créateur des MEGAVALANCHE de l’Alpes d’Huez et de la réunion). Et donc dans cette station ils créent la MAXI AVALANCHE, qui inscrit Andorre dans les spots incontournables de VTT, de descente, d’enduro, etc.

 

Evolution

On fait un bon dans le temps, on est en 2005, Commencal s’est bien installé mondialement et c’est l’heure de sortir deux VTT fleuron de la marque le META et le SUPREME. Des gros vélos polyvalents. Mais outre les montures de “pro”, les vélo taillés pour la compet’, ils arrivent à se placer sur le marché amateur/débutant, avec des vélos accessibles à tous, entrée de gamme, mais en gardant la philosophie du fun et surtout la qualité.
Plus tard en 2008, on a des noms connus qui commencent à surgie, des Absalon, des Gracia, Atherthon, qui roulent sur les podiums avec les derniers META 6, et SUPREME DH.

C’est à ce moment,i fin des années 2000 qu’ils mettent un pied rapide dans le carbone avec le Skin, un semi-rigide pour le cross country, et une version du META.

Donc là en 2010, on a toujours du gros vélo, des modèles énormes en design et en performance qui font les podiums avec des grands coureurs. La marque couvre toute la gamme de compétition possible, du DH au 4cross, au cross country, au street, et freestyle.
Et pourtant ils arrivent à sortir le Ramones (mon premier vélo que je me suis acheté avec mes petits sous). Un vélo pour tous, pas cher, fiable, une bonne recette pour les rando, la ville, les petits chemins.
Et ça continue jusqu’en 2012 !

 

Virage

Et ouais, il faut toujours savoir évoluer. Pour couvrir encore plus de monde, ils mettent au point des gammes différentes pour un autre public. Des vélos de route, très classes, très sobres, du 29 pouces, des pneus fins. Des vélos KIDS, des VTT pour enfants donc, avec une qualité fidèle à la marque, exit les vélos de supermarché pour les futurs champions !

Et qui dit changement dit changement : La marque arrête complètement le carbone, et c’est un truc que j’aime bien chez eux. La fabrication du carbone est dégueulasse, ce n’est pas ou peut recyclable, pas réparable. Bref, c’est un choix assumé de la marque, que cela plaise ou non !
Deuxième choix viral, les couleurs finissent les couleurs terme, c’est Happy Colors !

 

Bonus

Il reste d’autre chose à savoir sur Commencal ! Leur politique, c’est de s’affranchir du maximum d’intermédiaire afin de toujours tirer le prix au plus bas. Moi je trouve ça super, tout le monde n’aime pas. C’est vrai que c’est dur de se décider à acheter un vélo sans trop le tester. Personnellement j’ai toujours fait ça au feeling. Qui vivra verra.

Du coup sur leur shop en ligne (je mettrais des liens dans la description), on trouve tout leur vélo à dispo dans pas mal de taille, ainsi que les cadres en kit.
Y’a une gamme enoooorme de vélo actuellement:
Y’a toute la gamme Kids
Y’a la gamme Trail et XC, en version semi-rigide avec les El Camino (ancien ramones) et les Meta et les versions suspendues avec les META V3 et V4
Vous avez des all-mountain et enduro, pareil en version semi-rigide ou du coup Endurige et suspendu.
Y’a aussi les vélos de DH, de freeride, de street de dirt, de 4X.
Y’a toute la gamme META POWER, c’est les VTT VAE.
Et il reste une petite place pour les vélos urbains, mais je pense honnêtement qu’ils vont arrêter de se placer sur ce marché dans quelques années, vu leur innovation en VTT.

Et donc sur leur site, on a tous ces vélos en version cadre uniquement, mais aussi à la carte. On vous pouvez configurer votre vélo. Ils vendent aussi des vélos d’occasions, les vélos d’expo ou de salon.
Y’a aussi de l’quipement, tee-shirt, etc, et des composants, libre à vous de visiter de visiter le site.

Autre chose encore, sur leur site vous pouvez louer des vélos ! Y’a trois shop en Andorre et 1 à Morzzine en France qui propose toute la gamme 2017. Là pour le coup c’est top pour tester un peu se faire plèz.
Encore autre chose, sur leur site, y’a un lien qui s’appelle Tech je crois, et qui propose des pdf de tout leur vélo avec les infos techniques. Pas mal si vous avez un vieux spad de 2012 et que vous cherchez une taille pour changer une pièce.

 

Conclusion

Donc voilà pour moi Commencal c’est une marque qui m’est chère non seulement, car c’est mon premier vrai VTT, mais surtout parce qu’y’a un design vraiment à contre courant, des couleurs tranchées, une bonne communication et une philosophie ou des valeurs que je porte. L’amusement dans le vélo, le plaisir.

C’est fini donc pour Commencal, je vais réfléchir à la prochaine histoire, j’ai une liste énorme de marque, les connues, les récentes, français, internationale, je ne sais pas laquelle choisir encore, je vous propose de voter dans les commentaires ce qui vous plaît le plus, pourquoi pas !
J’espère que ce type de vidéo vous plaira, en tout cas moi ça me plaît c’est le plus important, n’hésitez pas à faire des critiques en commentaire, je pense, pas proposer des vidéos de manière régulière, genre une part semaine, une tous les dimanches, etc, car je suis quasi certain de pas m’y tenir. Donc je sortirais les vidéos quand elles seront prêtes, ça peut être 3 dans la semaine ou 2 dans le mois on verra !

Merci à tout à bientôt !

Réagir !

Projets à venir !

  • [ARTICLE] – [Présentation] -Pédales Nukeproof Horizon CL