Troisième vidéo de la série Histoire d’une marque !
Avec Sobre.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaine afin de recevoir les notifications des prochaines vidéos !

LE SCRIPT :

C'est mon texte brut, vous y trouverez un tas de fautes, fautes de frappes et d'auto-correction ou des abréviations. Il ne correspond pas totalement au texte de la vidéo, car j'improvise ou coupe certaines choses de temps en temps.
Alors voilà :

Genèse

Sobre est une marque pure France. C’est deux compères, Laurent Zanotti et Eric Salamand, qui fondent la marque en 2008. Tous deux né dans les années 70, il se rencontrent dans la petite ville de Jarnioux dans le Rhône. Ils sont sportifs et profs dans un lycée de Villefranche, collègue, puis amis.

Mais avant ça, depuis les années 90 Laurent est fondu de VTT, d’abord via la presse avec les premiers magazines de VTT, puis sur le terrain, avec des vélos bien old school comme le Giant Hurrican. Pendant plusieurs années il est quotidiennement en quête du meilleur à prix réduit. C’est cette question : « Est-ce que le plaisir est proportionnel à la somme dépensée ? » qui trotte dans sa tête et c’est cette question qui plantera une petite graine de la réflexion et de la conception jusqu’en 2005, année ou les rêves et les dessins se formalisent de plus en plus jusqu’à former les fondements de Sobre Bike en 2008. Cocorico !

 

Philosphie

Leur credo c’est performance et fiabilité au meilleur prix. Et pour ça, rien de mieux que la simplicité, la sobriété et l’acier. On vire l’inutile, on garde l’utile, l’agréable et l’pari est réussi. Des dessins techniques naissent des cadres en acier simple, confortable, et abordable. Abordable, car pensés, conçus et développés à domicile, mais fabriqué à Taïwan, l’usine internationale du vélo.

 

Grand crûs

En 2008, le petit bébé c’est le Multi. Un cadre semi-rigide léger en acier Tange, soudé au TIG, aux couleurs olives, crème, et à moins de 400€. Début 2009, c’est au tour du cadre Off de sortir des usines et d’arpenter les sentiers cassants. C’est un endurigide et all moutain pour 650 qui réussira rapidement à convaincre le public.

Les années passent, les cadres évoluent, font les unes de Vélovert.

En 2011 ils sortent un cadre de rando sportive en 29 pouces, le Dad.

3 ans plus tard, en 2014, il passe un cran haut dessus avec une évolution plus musclée, l’Upgrade, un cadre d’endurigide cette fois en 29 pouces.

En 2016, avec l’arrivée marketing du Gravel, ils sortent un cadre adapté aux 700, le Versatil.

 

Et nous voilà donc en 2018 bien réfléchis :

Le Off en 650 et son grand frère l’Upgrade en 29 pouces, rois de l’enduro et des frissons.

Le Dad en 29 pouces, prince du cross country et de la rando engagée.

Le Versatil en 700, duc des sentiers, des voyages et du plaisir.

 

Bonus

L’avantage de Sobre, c’est l’évolution sans cesse, le plaisir de l’acier et de la conception de qualité française. Les cadres sont souples, nerveux et colorés. On trouve du vert acide, de l’orange, du gris anthracite, du crémeux, bref pas d’excès, le juste nécessaire pour maintenir une cohérence des prix.

Sur leur site vous trouverez évidemment tout leur cadre, de belles photos et quelques vidéos, mais surtout la possibilité de commander directement. Pour chaque cadre vous aurez accès aux specs techniques, ainsi qu’aux tailles et à quelques exemples de montage.

Si vous êtes du genre à vouloir toucher et essayer, vous pouvez aussi accéder à la partie revendeur afin de trouver l’adresse du magasin le plus proche de chez vous. À vu de nez il doit y en avoir une petites soixante en France et une douzaine dans le reste de l’Europe.

Sur la boutique, vous avez quelques pièces anecdotiques, patte de dérailleurs, déstockage, etc..

 

Conclusion

Voilà pour Sobre. Les cadres artisanaux de grande série bien de chez nous. Toujours à faire le maximum pour créer le minimum; au plus juste et au plus prêt des attentes des utilisateurs. Moi j’adore, et j’espère pouvoir m’en offrir un dans quelque temps ! J’aime surtout l’acier, la simplicité d’un tube rond et bien soudé, son bruit fin et chantant .

La marque est jeune, 10 ans cette année. Elle évolue dans le bon sens et garde ses mêmes valeurs. Avec le grand retour de l’acier, je pense qu’ils ont de beaux jours devant eux…

 

Voilà ,pour ce troisième épisode. La France à l’honneur !

Pour la prochaine vidéo, encore une fois je vous laisse choisir, pensez à commenter et proposer vos marques fétiches. Y’a des chances que je prenne l’un des premières réponses.
Sinon moi c’est cool, la chaîne débute bien, n’hésitez pas à partager et à vous abonner ça fait super plaisir et ça motive pas mal. Je tiens le bon rythme, je pense, donc c’est top.

 

Allez à bientôt !

Réagir !

Projets à venir !

  • [ARTICLE] – [Présentation] -Pédales Nukeproof Horizon CL