En quelques minutes, découvrez la plupart des disciplines du vélo, sur terres, sur route, en intérieur, et tout le reste !

 

BMX

  • Dirt : exécution et combos de figures sur bosses en terre.
  • Flat : exécution et combos de figures au sol.
  • Park : exécution et combos de figures en skate park.
  • Race : course sur pistes de 200 à 400 m de long, 3 à 6 virages et de 10 à 30 bosses différentes.
  • Street : exécution et combos de figures dans la rue, sur mobilier urbain.
  • Trail : exécution et combos de figures sur terrains vagues, champs de bosses, forêt. Terrain créé par et pour les riders.
  • Vert : exécution et combos de figures dans une rampe aux parois verticales.

 

Piste

  • 200 mètres : seul, le coureur doit parcourir un tour et demi pour se lancer et doit ensuite faire un tour de piste le plus rapidement possible.
  • Américaine : deux équipes de deux coureurs s’élancent pour 50 km de relais. On calcule le nombre de points selon un classement, tous les cinq kilomètres.
  • Course au point : plusieurs coureurs s’élancent sur une distance définie, et gagnent plus ou moins de points sur des sprints intermédiaires tous les deux kilomètres et sur le sprint final.
  • Demi-fond : course de 30 km ou plus, ou d’une heure, derrière une moto.
  • Élimination : plusieurs coureurs s’élancent et où le dernier est éliminé, tous les deux tours.
  • Élimination danoise : élimination inversée, où le premier à boucler la distance gagne la course, et où tous les deux tours suivants, les coureurs jouent une nouvelle place.
  • Keirin : six à huit coureurs s’élancent sur 1400 m derrière une moto augmentant progressivement sa vitesse. À 600 mètres de l’arrivée, elle s’écarte et laisse les coureurs entamer le sprint final.
  • Kilomètre et 500 mètres : départ arrêté ou lancé, les coureurs doivent boucler la course d’un kilomètre le plus rapidement possible.
  • Omnium : six épreuves réparties sur deux jours, le tour lancé, le scratch, l’élimination, la poursuite, la course aux points et le kilomètre. Chaque épreuve attribue un nombre point. Chaque coureur gagne un nombre de point équivalent à sa place, celui qui a le moins de point gagne.
  • Poursuite individuelle : deux coureurs opposés diamétralement sur la piste doivent se rattraper ou finir les 4 km en premier.
  • Poursuite par équipes : deux équipes opposées diamétralement sur la piste doivent se relayer, le classement est établi par ordre d’arrivée.
  • Scratch : 15 km, départ en ligne.
  • Six-jours : plusieurs équipes de deux coureurs pendant 6 jours. L’objectif est de faire la plus grande distance sur une Américaine, ainsi que de marquer le plus grand nombre de points sur des épreuves annexes afin de se départager en cas d’égalité.
  • Tandem : épreuve de vitesse sur tandem à deux sur 2 km.
  • Vitesse individuelle : ou sprint. Deux coureurs s’opposent sur un départ arrêté afin de finir premier.
  • Vitesse par équipes : Deux équipes de trois coureurs. Chaque tour, le premier équipier, laisse place à celui de derrière afin que le dernier termine la course avant son adversaire.

 

Route

  • Classiques : course d’un jour, généralement plus de 200km et rallié deux villes ou lieux connus.
  • Course à étapes : sur plusieurs jours. Comme le tour de France.
  • Course contre-la-montre : parcours chronométré en individuel.
  • Critérium : course d’un jour sur une boucle.

 

VTT

  • All-mountain : randonnée sportive en montagne.
  • Cross-country : course sur une boucle technique d’environ 40 km.
  • Cross-country marathon : cross country d’une seule boucle entre 60 et 120 km.
  • Cross-country-eliminator : cross-country court d’environ 1km avec départ par quatre. Les deux derniers sont éliminés de la manche suivante.
  • Descente : course chronométrée individuelle en descente de 1.5 à 3 km.
  • Descente Marathon : descente sur des distances de plusieurs dizaines de kilomètres avec départs groupés.
  • Dirt : exécution et combos de figures sur bosses en terre.
  • Dual Slalom : course rapide sur un tracé parallèle de slalom ou deux coureurs s’affrontent.
  • Enduro : épreuves chronométrées sur parcours à profil descendant, appelées spéciales, reliées par des liaisons.
  • Four Cross : course ultra rapide à quatre sur parcours descendant très technique.
  • Freeride : descente de loisir.
  • Randonnée : promenade plus ou moins sportive.
  • Slopestyle : mélange entre le dirt et le street.
  • Street : exécution et combos de figures dans la rue, sur mobilier urbain.
  • Trial : franchissement d’obstacle avec uniquement le contact des pneus.

 

Autres

  • Polo Vélo : variante du polo à cheval. On manie un maillet afin de percuter une balle dans les buts adverses.
  • Cyclo-cross : course automnale et hivernale sur chemin, boue, sable avec obstacles artificiels.
  • Cycle-Ball : variante du football.
  • Cyclisme artistique : exécution de mouvement et exercices gymnique en salle.
  • Triathlon : course de trois épreuves, natation, cyclisme et course à pied. La partie cyclisme constitue un contre-la-montre.
  • Cyclotourisme : tourisme à vélo.
  • Ultracyclisme : course de milliers de kilomètre, sur route, circuit ou tout-terrain.
  • Course d’orientation : navigation de point de contrôle à point de contrôle à l’aide de carte et boussole.

 

 

Projets à venir !

  • [ARTICLE] – [Présentation] -Pédales Nukeproof Horizon CL