Chute après chutes, bosse après bosses, j’ai plié. J’ai décidé d’investir dans des genouillères légères !

Et comme je suis amateur de « petite » marque, de « nouveauté », et de bons rapport qualité/prix, j’ai cherché des heures carrées… J’avais lu un test de bonnes chaussures de la marque ION. Alors je me suis dit, pourquoi pas ? Paf je commande.

Alors me v’là avec une paire de genouillères en déstockage de 2017. Pas chère, comparée à d’autres marques et plutôt attrayante. Elles ont de la gueule et reste discrète avec leur style noir et blanc.
Alors je les enfile. Forcément à l’envers, la droite à gauche et la gauche à droite. D’abord ça me gratte, ça me gène, le silicone tire les poils. Alors je les porte dans mon bureau en caleçon pour voir le temps qu’il faut pour s’y habituer. Je bosse une heure avec, assis derrière mon écran, et je les oublie. Top !
Pour l’instant…

 

En avant Freeride !

Première journée de test, 4 heures de freeride gentil sur un terril. J’enfile ça au cul de la voiture, pars faire 10km de single pour finir par 2h de bosses et de pumptrack. Rien à signaler, ça tire un peu au début, mais finalement ça va.
J’ai fait une ou deux glissades, passé dans des ronces et rien ! Encore heureux, elles sont là pour ça : les égratignures. Je ne pense pas qu’elles amortissent une bonne grosse viande de bûcheron.

 

En avant rando !

Deuxième test, rando de 65km. Et là, catastrophe… Ca me gratte putain… Mais que ça me gratte… Déjà je galère à bien les mettre à 6h30, elles remontent vraiment haut, dans la pliure. L’aine c’est ça ? Ce qui est un peu gênant.
À 12h, j’enfile mon sandouiche rillette, ma pression récompense de 4h de boue et j’enlève mes souffrances. J’ai deux belles brûlures/cloques symétriques sur le début de la cuisse !

 

En vrac !

  • Elles sont de bonne facture, les coutures sont propres.
  • Par 24°, je n’ai pas ressenti de chaleur excessive.
  • Le nettoyage s’est bien passé !
  • Elles ne bougent pas d’un iota. Le silicone fait le travail.

Détails

  • Composition : 45 % EVA, 40 % polyester, 15 % nylon
  • Poids : 210gr
  • Prix: en moyenne 50€

 

Conclusion

Je suis mitigé forcément. Ça rassure de pouvoir se vautrer tendrement, mais au prix de gratte-gratte, je ne sais pas. À voir dans le temps sur d’autre tests ! Je suis peut-être sensible, c’était peut-être un cas particulier… À voir !

À découvrir sur ION !

 

Réagir !

Projets à venir !

  • [ARTICLE] – [Présentation] -Pédales Nukeproof Horizon CL